Heures supplémentaires : des précisions sur l’exonération de cotisations salariales

Depuis le 1er janvier 2019, les salariés du secteur privé et du secteur public effectuant des heures au-delà de la durée légale de travail (heures supplémentaires) bénéficient d’un taux maximal de réduction des cotisations salariales sur ces heures de 11,31 %. Une instruction interministérielle du 29 mars 2019 apporte un certain nombre de précisions sur l’application de la réduction des cotisations salariales sur les heures supplémentaires et complémentaires.

L’instruction rappelle que cette exonération s’applique quel que soit le mode d’organisation de la durée du travail au sein de l’entreprise. Elle précise par ailleurs que cette exonération concerne aussi les heures supplémentaires et autres temps de travail additionnels des agents publics (dans des conditions correspondant à la réglementation de la durée de travail de ces agents).

Elle présente enfin les principales modalités d’application de cette mesure sous forme de questions-réponses (heures supplémentaires et complémentaires éligibles à l’exonération, cas des gardiens, concierges et employés d’immeubles, question de l’éligibilité des heures effectuées dans le cadre d’un temps partiel modulé, calcul de l’exonération, cas des apprentis, mention sur le bulletin de paye, CSG…).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s