Accéder au contenu principal

Macron a appelé Poutine pour «exiger l’arrêt immédiat» de l’opération en Ukraine, selon l’Elysée

Le chef de l’Etat russe a eu une conversion téléphonique avec son homologue français, à la demande de ce dernier, ce 24 février. Tôt ce même jour, Vladimir Poutine a annoncé une opération militaire en Ukraine. L’Elysée et le Kremlin ont fait état dans la soirée du 24 février d’une conversation téléphonique entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, au jour du déclenchement d’une opération militaire russe en Ukraine, que dénonce notamment la France.
«Au cours d’une conversation téléphonique qui a eu lieu à l’initiative de la partie française, Vladimir Poutine et le président de la République française Emmanuel Macron ont eu un échange de vues approfondi et franc sur la situation autour de l’Ukraine», rapporte la présidence russe, dans un communiqué. Selon le Kremlin, le chef d’Etat russe «a donné une explication exhaustive des causes et des circonstances de la décision de mener une opération militaire spéciale». Et de conclure : «Les parties ont convenu de garder le contact.» De son côté, l’Elysée rapporte qu’Emmanuel Macron, «après avoir parlé au président ukrainien [Volodymyr Zelensky], et en concertation avec lui», a appelé son homologue russe «pour exiger l’arrêt immédiat des opérations militaires russes, en rappelant que la Russie s’exposait à des sanctions massives».

Catégories

Monde, Politique

Votre news Tout afficher

Liberté de le dire : La liberté d'expression commence par la liberté de la plume, vos actualités nationales et internationale : Politique, économie, société...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :