Accéder au contenu principal

Coronavirus : un mort à Pékin, menace « élevée » au niveau mondial

Un premier décès dû à l’épidémie de pneumonie virale est survenu à Pékin sur fond d’angoisse croissante dans le monde, avec la multiplication des mesures de précaution aux frontières, tandis que l’OMS juge « élevée » la menace à l’international.

« Nous sommes en étroite communication avec la Chine concernant le virus », a ainsi tweeté le président américain Donald Trump, avant d’ajouter lui avoir offert « toute aide qui pourrait être nécessaire ».

La Mongolie est de son côté devenue le premier pays à fermer les points de passage routiers avec le territoire chinois. Dans le même temps, les personnes originaires de la province chinoise du Hubei, la plus touchée, ont été interdites de séjour en Malaisie, tandis que l’Allemagne et la Turquie ont à leur tour déconseillé les voyages en Chine et que la France et les Etats-Unis préparaient l’évacuation de leurs ressortissants.

Catégories

Divers

Votre news Tout afficher

Liberté de le dire : La liberté d'expression commence par la liberté de la plume, vos actualités nationales et internationale : Politique, économie, société...

%d blogueurs aiment cette page :