Accéder au contenu principal

Ouïghours: le Parlement européen réclame des sanctions ciblées contre la Chine

Dans une résolution adoptée à main levée, les eurodéputés ont «pressé la Commission, le Conseil et les Etats membres de prendre toutes les mesures nécessaires pour convaincre le gouvernement chinois de fermer les camps, de mettre un terme à toutes les violations des droits de l’Homme au Xinjiang et de préserver (…) les libertés fondamentales des Ouïghours». Les parlementaires ont appelé le Conseil (représentant les Etats membres de l’UE) «à adopter des sanctions ciblées et à geler des avoirs» des «responsables de la répression sévère des droits fondamentaux au Xinjiang».

En novembre, le New York Times avait publié plus de 400 pages de documents gouvernementaux secrets jetant une lumière crue sur les mécanismes de surveillance à l’oeuvre au Xinjiang, vaste région limitrophe de l’Asie centrale, en réaction à des attentats attribués à des indépendantistes ou à des islamistes de l’ethnie ouïghoure. Des experts et des organisations de défense des droits humains accusent Pékin d’avoir interné au Xinjiang jusqu’à un million de musulmans, principalement d’ethnie ouïghoure dans des camps dits «de rééducation». «Cette résolution appelle à des sanctions contre les responsables du plus grand internement de masse aujourd’hui dans le monde. Il faut désormais passer aux actes !», a réagi l’eurodéputé français Raphaël Glucksmann (S&D, gauche).

Catégories

Divers

Votre news Tout afficher

Liberté de le dire : La liberté d'expression commence par la liberté de la plume, vos actualités nationales et internationale : Politique, économie, société...

%d blogueurs aiment cette page :