Algérie : 22 postulants à la Présidentielle déposent leurs dossiers de candidature à l’ANIE

Vingt deux (22) postulants à la présidentielle du 12 décembre prochain ont déposé leurs dossiers de candidature auprès de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Le délai pour le dépôt des dossiers de candidature à la Présidentielle s’est achevé samedi 26 octobre 2019 à minuit.

Le candidat du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi a été le premier candidat à confirmer sa participation à cette élection présidentielle.

Il a été suivi par le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina qui a déposé, jeudi, son dossier de candidature au siège de l’ANIE.

Le président du parti du Rassemblement algérien (RA), Ali Zeghdoud a préféré, quant à lui, attendre le dernier jour pour déposer son dossier de candidature, tout comme les anciens premiers ministres Abdelmadjid Tebboune et Ali Benflis.

Le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a confirmé, en fin de journée, sa participation à la présidentielle du 12 décembre, en déposant son dossier de candidature auprès de l’ANIE.

Un autre postulant à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Habirat Abderrezak a déposé samedi son dossier de candidature auprès de l’ANIE.

Un autre candidat à l’élection présidentielle, Abbas Djamel, a présenté également samedi son dossier de candidature à l’ANIE.

Un autre chef de parti, Mourad Aroudj, a déposé son dossier de candidature auprès de l’ANIE samedi.

Les postulants indépendants à l’élection présidentielle, Ali Sekouri et Abdelhakim Hemadi ont également choisi le dernier jour pour déposer leurs dossiers de candidature, tout comme le Secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR) , Belkacem Sahli, le journaliste Slimane Bekhlili, le président du réseau Nada pour la protection de l’enfance, Abderrahmane Arar.

La soirée du samedi a vu aussi le dépôt à l’ANIE les dossiers de candidature de Kherchi Neoui, Raouf Aieb, Nadjeh Abdelmounim, Belabbes Layadi, Mohamed Bouaouina (cinq postulants indépendants) ainsi que le président du Front de la bonne gouvernance, Belhadi Aissa, le président du parti de l’union nationale et du développement, Mohamed Dif et l’économiste Fares Mesdour.

Cent-quarante-sept (147) postulants à la candidature pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain avaient procédé au retrait des formulaires de souscription des signatures individuelles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s