Soudan : le mouvement de contestation rejette tout dialogue avec l’armée

Le mouvement de contestation au Soudan a rejeté l’offre de dialogue du Conseil militaire de transition, alors que le pays est plongé dans l’instabilité et une sanglante répression qui aurait fait plus de 100 morts depuis lundi selon des sources médicales et 46 morts selon les autorités.

Le Conseil militaire de transition au pouvoir s’est dit mercredi ouvert aux négociations « sans restriction », après les avoir totalement rejetées la veille, dans un contexte de répression de la contestation populaire qui a fait des dizaines de morts depuis lundi.

« Nous ouvrons nos bras aux négociations sans restriction, sinon celle de l’intérêt national, pour fonder un pouvoir légitime qui reflète les aspirations des Soudanais », a déclaré mercredi le chef du Conseil militaire de transition, Abdel Fattah al-Burhan.

En réponse à cet appel, une alliance de l’opposition et des manifestants ont rejeté l’offre des généraux. « Nous n’acceptons pas l’invitation du Conseil militaire de transition », a déclaré un des dirigeants de l’Alliance des Forces de la liberté et du changement (ALC) -fer de lance du mouvement de contestation du pouvoir en place.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s