[VIDEO] Quand Nadia Murad, ex-esclave sexuelle, racontait l’enfer de Daech

Elle a été récompensée ce vendredi par le prix Nobel de la paix : depuis 2016, l’Irakienne Nadia Murad est ambassadrice de bonne volonté pour l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains. A la tribune et devant les dirigeants du monde entier, la militante qui appartient à la minorité yazidie, persécutée par Daech, a raconté plusieurs fois l’enfer que lui a fait vivre le groupe terroriste: son enlèvement, en 2014, les sévices physiques et sexuels, les viols et puis sa fuite.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s