Faille de sécurité : 50 millions de comptes Facebook affectés

facebook-2661207_960_720.jpg

Le réseau social Facebook a annoncé ce vendredi qu’une faille de sécurité avait affecté près de 50 millions de comptes utilisateurs, rapporte le New York Times.

Le piratage a été découvert en début de semaine, indique le géant américain dans un communiqué. Les hackers ont exploité une faille de codage dans la fonction « Voir en tant que » sur Facebook, qui leur a permis de prendre le contrôle de comptes utilisateurs.

Des données personnelles exposées

À la connaissance de Facebook, les pirates ont pu accéder à des données figurant dans les profils (genre, ville d’origine…), mais sans que l’on sache ce qu’ils en avaient fait ou comptaient en faire, ont précisé ses responsables pendant la conférence téléphonique.

Ils ne se sont semble-t-il, en revanche, pas servi de cette faille pour mettre des publications sur les comptes piratés, selon le groupe. Facebook indique également que les mots de passe n’ont pas été compromis.

Le réseau social indique avoir corrigé la faille de sécurité depuis. « La faille a été réparée hier (jeudi) soir », a indiqué précisé ce vendredi le patron de Facebook Mark Zuckerberg pendant une conférence téléphonique qui a débuté vers 17H00 GMT.

Plus de 90 millions d’utilisateurs de Facebook ont ainsi été contraints de se déconnecter de leur compte ce vendredi matin, car leur accès à la plateforme a été réinitialisé.

La fonction temporairement désactivée

La fonction « Voir en tant que » a été temporairement désactivée.

« Il est inutile de changer son mot de passe. Mais les personnes qui rencontrent des difficultés pour se reconnecter à Facebook, par exemple parce qu’elles ont oublié leur mot de passe, doivent consulter notre centre d’aide », indique Facebook.

Facebook n’a pas identifié l’origine de l’attaque, et sa portée est inconnue. « Comme nous avons à peine lancé notre enquête, nous devons encore déterminer si ces comptes ont été utilisés à mauvais escient ou s’il y a eu un accès à des informations », écrit le réseau social.

Le FBI, la police fédérale américaine, s’est saisie de l’affaire.

Ce vendredi, à la suite de cette annonce, l’action de Facebook, reculait en Bourse, abandonnant un peu plus de 3% à la même heure.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s