Accéder au contenu principal

Cuba: le nouveau président Miguel Díaz-Canel promet de «défendre la révolution»

miguel_diaz-canel_cuba_raoul_castro_0.jpg

Défendre les acquis de la révolution socialiste tout en modernisant graduellement l’économie du pays : voilà les objectifs que s’est donnés le nouveau président cubain, Miguel Diaz-Canel, qui a officiellement succédé à Raul Castro jeudi, pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.

La nomination de celui qui était jusqu’ici premier vice-président du pays a été approuvée par 603 des 604 députés de l’Assemblée nationale cubaine, a annoncé jeudi la présidente de la Commission nationale électorale, Alina Balseiro. Il dirigera donc le Conseil d’État, l’organe exécutif suprême, dont 13 des 31 membres ont été renouvelés lors du même vote.

Le résultat obtenu par M. Diaz-Canel, qui aura 58 ans vendredi, n’est pas une surprise : dans ce qui est l’un des derniers régimes communistes de la planète, les candidats aux plus hautes fonctions sont choisis par une commission du gouvernement, et les députés n’ont plus qu’à dire s’ils les approuvent. Dans ce contexte, être plébiscité par 95 % des votants est la norme.

Lors de son discours d’une trentaine de minutes devant l’Assemblée nationale, il a cherché à s’inscrire dans la continuité en rendant longuement hommage à Raul Castro. Il l’a désigné comme le meilleur élève de son frère Fidel, auquel il avait succédé il y a une dizaine d’années.

Le mandat donné par le peuple à cette législature est de poursuivre la révolution cubaine dans un moment historique crucial, qui sera défini par tout ce que nous parviendrons à accomplir dans le cadre de la modernisation de notre modèle économique et social.

Miguel Diaz-Canel, dans son premier discours

Miguel Diaz-Canel, qui devient le premier président de Cuba à ne pas avoir participé à la révolution cubaine, a assuré aux députés que la transition politique n’entraînera pas de changements majeurs.

Il a d’ailleurs confirmé que Raul Castro, qui demeure député, mais surtout secrétaire général du Parti communiste (PC), continuera d’exercer une grande influence sur l’île. « Raul Castro présidera aux décisions de grande importance pour le présent et l’avenir de la nation », a-t-il lancé.

Catégories

Monde

Votre news Tout afficher

Liberté de le dire : La liberté d'expression commence par la liberté de la plume, vos actualités nationales et internationale : Politique, économie, société...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :